Northmen: les derniers Vikings

025868

Au IXe siècle un équipage Viking sous les ordres du capitaine Asbjörn approche de la Bretagne. Ils fuient Harald Schönhaar, le roi de tous les Normands, qui a mis leurs têtes à prix pour avoir refusé de se soumettre à lui. Asbjörn et ses hommes sont donc désormais hors la loi. Ils visent à piller le riche monastère de Lindesfarne comme leur dernière chance de se racheter.

Comme tous ces films (CenturionSolomon KaneOutlanderLe sang des Templiers…), Northmen: les derniers Vikings est exactement ce pour quoi il a été produit: un film de divertissement. Alors beaucoup diront que ce sont des bouses sauf que, s’ils ne se prennent pas au sérieux, ça fonctionne. Et c’est le cas de celui-ci!

Evidemment, on ne peut pas dire que le scénario soit brillant, mais on sera tout de suite surpris par la qualité de la production et donc de la réalisation. Les plans de nature sont magnifiques et les quelques effets spéciaux tout à fait réussis. Malgré une affiche qui vend une bataille sanglante et monstrueuse, le film est en fait plutôt réaliste et « intimiste », car on s’approche plus du road-trip que du film d’action historique.

Northmen_Les_Derniers_Vikings

Est-ce qu’on est sur des clichés? Oui forcément un peu notamment ce groupe de Vikings barbus et musclés emporté par Tom Hopper (Blacks Sails) toujours très diplomate. En même temps, se plaindre de ce leading rôle serait une petite aberration. 🙂

316e2ad5a4b8b8c41a6ab806c293bf2d

Bien sûre, on sait donc à qui cela fait plaisir, mais en dehors de ça, l’ensemble du film est très cohérent sans anachronismes même si la présence de plus en plus oppressante du Christianisme n’est pas assez exploitée. C’est sans doute le point faible du film: un point de vue sous-jacent jamais réellement développé. De plus, on a à faire à un antagoniste assez ridicule que l’on sait très vite hors d’état de nuire de par sa stupidité! On comprend vite que les barbares (Vikings) sont plus réfléchis que ces Écossais même si les auteurs prennent soin de ne pas faire de l’antagoniste un Écossais, mais un immigré des Carpates évitant ainsi d’entacher la réputation de ces autres hommes du Nord…

northmen-a-viking-saga

On regrettera aussi la seule présence féminine du film réduite à une princesse tombant (forcément!) dans le syndrome de Stockholm. Ses pouvoirs de divination ajoutent une note fantastique au film qui n’en avait pas besoin. On sent ici que les scénaristes ne trouvaient pas les bons pivots pour faire évoluer l’intrigue. La demoiselle en détresse qui suit (et aide!) les Vikings est un bon choix pour ça! Mais l’actrice s’en sort au final très bien et propose un jeu simple et direct, évitant donc de tomber dans le cliché.

northmen-003

On ne mentionnera pas le moine super warrior joué par Ryan Kwanten (True Blood) qui très honnêtement est le point le plus cliché du film: un moine chrétien qui a fait « ami-ami » avec les Vikings et a été adopté par eux. Il respecte ce peuple tout en se signant dès que possible et maniant le bâton comme un ninja!

178662.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Il y a des passages tendus parce qu’on arrive à se prendre d’affection pour ce groupe banni pour ne pas avoir voulu embrasser la Chrétienté. C’est d’ailleurs principalement grâce aux acteurs qui n’ont font jamais trop et ne se prennent pas au sérieux. Ils semblent vraiment apprécier leur rôle ce qui change tout!

CONCLUSION

Northmen: les derniers Vikings est un film tout à fait honnête; encore faut-il savoir pourquoi on a envie de le regarder! On passe un moment très agréable; il n’est pas trop long et n’essaye pas de réinventer les codes du genre, juste faire plaisir à ceux qui l’apprécient et s’intéressent à cette période ou celles qui s’intéressent aux acteurs… (notez la présence improbable de James Norton)

Voici l’avis du site « Histoire et Images médiévales », un peu plus durs que moi. 😉

Publicités